ThèmesCarte

Coincé entre le pont de Saint-Nazaire et les chantiers de construction navale, Méan-Penhoët est probablement un des quartiers les moins connus de Saint-Nazaire. Pourtant, l’histoire de ce quartier, oscillant entre mémoire maritime et ouvrière, mérite largement le détour !

LE PORT DE MEAN : BERCEAU DE LA CONSTRUCTION NAVALE NAZAIRIENNE

Situé à la rencontre du Brivet, de la Loire, des marais de Donges et de Brière, le port de Méan jouit d’une situation exceptionnelle. Les vestiges archéologiques découverts lors de campagnes de fouilles révèlent, non seulement une occupation du site très ancienne mais aussi, une longue tradition de navigation et de construction de bateaux. Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, de petites embarcations y sont réalisées. Elles permettent de circuler dans les marais et de transporter le sel, le vin, les céréales, le bétail et la tourbe. Au début du XIXe siècle, trois importants chantiers s’installent à Méan pour y construire des navires au tonnage de plus en plus grand, mais ils périclitent vers 1875. En cause, le développement des chemins de fer, la propulsion à vapeur et l’installation des grands chantiers de construction de navires à coque métallique à Penhoët. Grâce à leur savoir-faire, les charpentiers de marine y sont employés. Les marins, eux, sont embarqués au long cours sur des cap-horniers nantais puis sur les paquebots de la Compagnie Générale Transatlantique. Parmi les témoignages de ce passé, quelques maisons de capitaines au long cours, reconnaissables à leur décor lié à la navigation, regardent le Brivet.

Inventaire du Patrimoine

LA VASIÈRE DE MÉAN

Dernier affluent de la Loire, le Brivet chemine au travers des marais de la Brière sur une longueur d'environ 35 kilomètres. A son embouchure dans la Loire au pied du pont de Saint-Nazaire, une vaste vasière s’étend sur près de 50 hectares. La vasière de Méan, aussi appelée le “Grand Tourteau”, forme une zone humide bordée de roselières soumises aux variations périodiques du niveau des eaux dans l’estuaire. A la fois nourricerie, zone d’alimentation et de refuge, étape migratoire, la vasière de Méan joue un rôle biologique majeur dans la survie de nombreuses espèces. Pour protéger sa biodiversité, cette enclave naturelle au cœur du complexe industrialo-portuaire de Saint-Nazaire est classée zone Natura 2000. Une gestion durable de cette zone humide demeure un enjeu majeur face aux effets cumulés de l’aménagement de l’estuaire et du changement climatique.

Inventaire du Patrimoine

Lien vers l’Inventaire du Patrimoine